Revenir au site

Café Crous

environnement et pause café : limiter les déchets au Crous

· innovation sociale

Lutter contre les déchets

S’intégrer dans la problématique actuelle de réduction des déchets est une tâche complexe. Elle confronte le designer à des habitudes très ancrées chez les consommateurs, proposées depuis longtemps par les industriels. Nous avons choisi d’aborder cet axe, avec Solène Masset et Clara Jung, en ciblant notre action sur le cadre étudiant. Comment lui permettre de consommer de manière plus responsable sans changer fondamentalement ses habitudes quotidiennes ? L’objectif était d’identifier les leviers actionnables dans notre écosystème, pour proposer un dispositif alternatif au tout-jetable et dont l’étudiant pourrait s’emparer au quotidien. Afin d’implanter notre projet à une échelle locale, nous avons travaillé en collaboration avec le Crous de notre Université.

Après plusieurs expérimentations, nous avons relevé l’importance de ne pas culpabiliser l’étudiant, mais plutôt de l’accompagner vers des gestes plus responsables. Il est aussi nécessaire de le raccrocher à un acte qui va au-delà de la simple “bonne action”. En ce sens, nous avons choisi de cibler la Pause Café comme terrain pour remplacer l’usage de gobelets jetables par celui de tasses réutilisables. Ainsi, on ne s’intéresse pas seulement au contenant mais aussi à tout ce que le moment véhicule de convivial dans l’imaginaire collectif, pour pérenniser notre dispositif sur le long terme.

Un projet collaboratif

L’action proposée consiste à créer des objets identitaires, mobilisant la communauté étudiante et qui puissent être fièrement revendiqués par l’université. Un événement collaboratif en deux temps serait reconduit à chaque rentrée universitaire : une collecte de tasses de seconde main par les BDE et un concours étudiant pour élire une emblème annuelle. Puis, un atelier sérigraphie ouvert à tous proposera aux étudiants d’apposer ce nouveau visuel sur les tasses récoltées.

Afin de concrétiser le projet, nous avons effectué une collecte de tasses auprès de commerçants locaux, afin d’organiser un atelier de customisation des objets récoltés. Les étudiants pouvaient ensuite repartir avec les créations et utiliser leur tasse aux pauses café. Cet événement a aussi été un support de médiation confirmant l’engouement des usagers de l’université pour l’action.

Fédérer autour de la pause café

Nous avons aussi repensé l’aménagement du Restaurant Universitaire en concertation avec l’équipe du Crous. Une zone sera dédié à la pause café pour assurer, aussi bien la mise à disposition, que le stockage et l’entretien quotidien de ces tasses. L’architecture de notre université ne comportant pas véritablement de foyer, cet espace offrira un pôle convivial, accueillant étudiants ou intervenants.

La poursuite de cette alternative au tout-jetable permettrait donc aux étudiants d’agir, à leur échelle, en tant que consommateurs plus responsables. Une telle initiative favorise aussi le lien social par une action collective au sein de l’université.

Sur le site du Master DIS Unîmes

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK