Revenir au site

Ça se mange ?

pratique plastique

· pratique plastique

Qualités plastiques et approche sensible peuvent être exploitées pour sublimer un moment du quotidien. Les «cafés gourmands» sont l’occasion de s’accorder une friandise d’ordinaire «interdite», le temps d’une pause. C’est cette touche de fantaisie et de sophistication que j’ai voulu aborder à travers la proposition d’une expérience mettant en doute la véracité des sens.

La perception du spectateur gourmand est soumise à différents éléments sensoriels. Visuellement, il s’agit bien de nourriture. Les textures moelleuses ou croustillantes sont présentes et les senteurs sucrées ainsi que l’odeur réelle du café accentuent cette immersion dans l’univers du café gourmand. Cependant, cette mise en scène est entièrement réalisée à partir de matériaux non comestibles. Le spectateur est amené à se demander s’il pourrait bien être rassasié par ce leurre...

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK